Arts et Franc-Maçonnerie

  •  

 Arts et Franc-Maçonnerie

 

 Entrer dans un tableau, voyager dans ce nouvel univers, en explorer tous les coins et les recoins...

Se définit comme artistique toute activité qui cherche à travers des images à communiquer des sensations, des émotions des sentiments.
L’artiste est celui qui cherche à donner une dimension esthétique à son travail.- L’étude de l’histoire de l’art permet de replacer une œuvre dans son contexte et de lui donner du sens.
L’historien étudie une œuvre d’art en la replaçant en priorité dans une perspective d’évolution et dans une certaine époque. Il se pose ainsi la question de la continuité ou au contraire de la rupture. Le littéraire cherche à retrouver dans une œuvre d’art des échos avec les mouvements littéraires, avec les sensibilités de l’époque ou du lieu. Il travaille sur les liens et sur les spécificités de ces différents éléments que sont le texte et l’image.
Une œuvre d’art est souvent une image (pas exclusivement puisque la musique s’écoute) qui est un moyen de communication. Elle délivre un message qu’il faut décoder avec des règles propres à chaque époque de l’histoire. La lecture et l’analyse de l’œuvre permettent de comprendre la façon de penser et de voir le monde d’une artiste, d’une période ou d’une société.

 
La peinture est l'art d'arriver à l'ame par l'entremise des yeux (Diderot)
Peintres & Franc-maçonnerie
 Il importe de constater l’impossibilité de dresser un portrait type de l’artiste franc-maçon, tant les convictions politiques, les tensions intérieures, les rêves et les espoirs de chacun sont différents               et dépendent des époques.
  Peintres et peintures des XVIIIème et XIXème siècles en franc-maçonnerie Valéry RASPLUS
  La peinture, outils de perception du monde Pascal Bajou
  Peintres reconnus et Franc-maçons

 

Artiste Albrecht Dürer  
Albrecht Dürer, né le 21 mai 1471 à Nuremberg en Allemagne, où il est mort le 6 avril 1528, est un dessinateur, graveur et peintre allemand également connu comme théoricien de la géométrie et de la perspective linéaire. Il signe « Albertus Dürer Noricus », « Dürer Alemanus » ou encore le plus souvent de son monogramme. Quand il est nécessaire de le différencier de son père Albrecht Dürer l'Ancien, beaucoup moins célèbre, on dit « Albrecht Dürer le Jeune » (en allemand : « Albrecht Dürer der Jüngere »). (Sources Wikipédia)

1471 

1528

   Mélencolia (Une oeuvre qui interpelle) - Un brin de Melancholia (Ou  la recherche du beau)  

 

Haut de page 

Copyright © 2015 / 2019                 R.L. La Fraternité, av. Henri-Dunant 14, 1205 Genève, CH                         M.A.J. Août 2020

Création le 11/11/2015